Comment devenir DSI 3.0

13 octobre 2016. Panel de clôture et de recommandations issues de la 3ème édition du Forum international des DSI à Yasmine Hammamet, Tunisie.

(CIO Mag) – La 3ème édition du Forum international des DSI qui s’est tenue du 12 au 13 octobre au Centre des Congrès de la Médina Méditerranée à Yasmine Hammamet, en Tunisie, s’est achevée sur des recommandations pour devenir DSI 3.0. Le panel de clôture présenté par Mohamed Ben Messaoud (Senior Manager Devoteam), Slim Mezghenni (DSI Taysir Microfinance), Ahmed Cherif (DSI STEG) et Alexandre Zapolsky (PDG de Linagora), a en effet dégagé des critères qui seront la clé pour ré-inventer le métier de DSI en transformant les pratiques habituelles.

Ces critères sont les suivants :
– Maitriser les enjeux stratégiques de l’entreprise;
– Avoir une vision fonctionnelle à 360°;
– Avoir une connaissance des systèmes de l’entreprise;
– Etre l’allié naturel des Directeurs métiers pour définir les données pertinentes et en extraire la valeur ajoutée;
– Etre la locomotive de l’innovation et un catalyseur du changement;
– Etre un partenaire centré sur le client interne et externe qui crée de la valeur métier durable.

En plus, les panélistes ont défini une feuille de route et un plan d’actions pour atteindre la DSI 3.0. Les chantiers à lancer sont axés sur : « L’Organisation : sortir des silos et évoluer vers un rôle plus stratégique et repositionner la DSI au cœur du métier ; le Processus : procéder au reengineering des processus de l’entreprise et de la DSI pour atteindre ses nouveaux objectifs ; les Ressources humaines : conduire le changement dans les usages en interne à la DSI et en externe au niveau des Directions métiers et de la Direction générale ; et les Services : définir un catalogue de service pour devenir une DSI fournisseur de service au lieu de DSI support », a résumé Slim Mezghenni, DSI chez Taysir Microfinance.

DSI : leaders numériques

Slim Mezghenni, DSI chez Taysir Microfinance.
Slim Mezghenni, DSI chez Taysir Microfinance.

A CIO Mag, M. Mezghenni, a précisé que l’objectif des DSI aujourd’hui consiste à « se redéfinir en tant que leaders numériques ». Fort de plus de 20 ans d’expériences en informatique de gestion et en informatique décisionnelle certifié « ITIL Foundation», ce cadre bancaire informaticien et expérimenté poursuit en ces termes: « C’est maintenant reconnu, le numérique change les règles de jeu et constitue un défi pour toutes les entreprises. Le métier de DSI est un métier où il faut avoir la capacité de se remettre constamment en question, qui demande de la réactivité. »

Et M. Mezghenni d’ajouter : « C’est aussi ce qui fait son intérêt. Les dirigeants aujourd’hui comprennent bien cette dimension agile du métier de DSI. »

Le Forum international des DSI, édition 2016, a été une occasion pour débattre sur les nouveaux enjeux-métiers auxquels les DSI doivent faire face, et discuter des moyens et outils nécessaires à l’orchestration de la nouvelle vague numérique dans le but d’en faire un levier de performance économique pour les entreprises.

Anselme Akéko
Envoyé spécial à Yasmine Hammamet – Tunisie

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here