Gabon : Airtel exploite le câble sous-marin ACE entre Libreville et Port-Gentil

Le DG d'Airtel-Gabon Hervé-Olivier Njapoum, en présence du DG de de l’Aninf, Alex Bernard Bongo, et du secrétaire exécutif de l’Arcep, Serge Essongue Ewanpango
Le DG d’Airtel-Gabon, Hervé-Olivier Njapoum, en compagnie du DG de de l’Aninf, Alex Bernard Bongo, et du Secrétaire exécutif de l’Arcep, Serge Essongue Ewanpango. Photo Gabonreview.

(Cio Mag) – Airtel-Gabon est le premier opérateur de téléphonie mobile à exploiter la liaison à fibre optique entre Libreville et Port-Gentil, dans le prolongement national du câble sous-marin ACE.

L’exploitation de cette liaison a été lancée, le jeudi 16 janvier dernier, par le directeur général d’Airtel-Gabon, Hervé-Olivier Njapoum, en présence du directeur général de l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (Aninf), Alex Bernard Bongo, et du secrétaire exécutif de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep), Serge Essongue Ewanpango, a constaté Gabonreview.

Alex Bernard Bongo a révélé qu’une liaison de 187 km de câble sous-marin, d’une capacité de 10/Gb/s évolutives, et 21 km de câble terrestre de Libreville vers Port-Gentil, reparti en 4 boucles locales, est en phase d’exploitation.

En s’interconnectant à cette liaison à fibre optique, Airtel-Gabon se donne les moyens d’améliorer la qualité de transmission des données à haut débit, fournir à coût réduit un accès fiable aux réseaux internationaux à large bande, mais également participer à la réduction de la fracture numérique au Gabon.

Le câble sous-marin ACE sera déployé sur environ 17 000 km pour connecter 13 pays : France, Portugal, Mauritanie, Sénégal, Gambie, Guinée, Sierra Leone, Libéria, Côte d’Ivoire, Ghana, Guinée Equatoriale, Gabon et São Tomé & Principe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.