Africa Code Week 2016 : SAP alphabétise Dakar et Abidjan dans le langage informatique

0
1627

(CIO Mag) – Du 15 au 23 octobre 2016, des ateliers de programmation gratuits et des formations en ligne seront offertes aux enfants et aux jeunes africains âgés de 8 à 24 ans dans le cadre de l’initiative « Africa Code Week » (Acw) lancée dans 30 pays par SAP, la multinationale allemande spécialisée dans le développement d’applications logicielles pour entreprise.

240 lycéens ciblés à Dakar

Au Sénégal, c’est la salle de réunion de l’inspection d’académie de Dakar qui a abrité la cérémonie de lancement du programme « Africa Code Week  » 2016. Avec comme principal objectif, la formation de 240 lycéens de la région dans le langage ou code informatique. Selon lesoleil.sn, plusieurs personnalités de l’écosystème IT ont assisté à ce lancement. Parmi elles figuraient Claire Gilissen Duval, directrice responsabilité sociale d’entreprise, l’inspecteur d’académie de Dakar, Ngary Faye, le représentant du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Babacar Fall, ainsi que le directeur de l’enseignement moyen secondaire général, Oumar Bâ, qui présidait la cérémonie.

Abidjan, faire plus qu’en 2015

En Côte d’Ivoire, c’est le Lycée Sainte Marie de Cocody Abidjan qui a servi de cadre, mardi 18 octobre dernier, au lancement du programme Acw 2016. En présence de Marie-Christ Allou, proviseur dudit établissement, Jean Julia, vice-président SAP, Louis Diakité, ambassadeur en chef pour Acw Afrique francophone, Nadia Diakité, présidente de la Fondation Life Builders, et le représentant du ministère de l’Education nationale, Aboubakar Coulibaly. Cité par fratmat.info, Jean Julia a fait observer que l’initiative Acw fonde beaucoup d’espoir à la formation qui sera délivrée cette année, celle de 2015 ayant permis de former « presque 21.000 élèves, collégiens et étudiants » au langage informatique.

L’Africa Code Week 2016 sera organisée par SAP et des centaines de partenaires intégrant les gouvernements locaux africains, des OBNL, des ONG, des établissements d’enseignement et des entreprises, y compris le Cape Town Science Centre, l’Education Centre Galway, Google, AMPION, la Fondation du Roi Baudouin, ATOS et CIO Mag, un partenaire média.

Pour cette édition, SAP, le leader mondial des logiciels d’entreprise, s’engage à former plus de 150 000 jeunes Africains, pour favoriser l’alphabétisation numérique et ainsi offrir aux générations futures du continent des compétences numériques pour améliorer leur employabilité.

L’investissement de SAP dans l’alphabétisation numérique des enfants et des jeunes lui a valu le prix du jury au concours Inclusive Innovation Competition du MIT IDE. Ce qui accrédite sa capacité à développer la culture du numérique sur le continent et à favoriser la croissance économique et l’évolution sociale. Le prix lui a été remis le 4 octobre à Johannesburg, en Afrique du Sud.

Anselme Akéko

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here