Afrique et Moyen-Orient: Microsoft ouvre un centre numérique pour soutenir l’industrie pétrolière en crise

0
1970
De gauche à droite: Omar Sayeed, engineering manager, Advanced Solutions, Middle East, Honeywell. Danish Shaikh, Directeur commercial regional, Advanced Solutions, Middle East, Honeywell. Sofiane Tarabet, Responsible commercial, Middle East & Asia, Schlumberger Integrated Solutions. Trygve Randen, vice president, Middle East & Asia, Schlumberger Integrated Solutions. Omar Saleh, director, Oil and Gas, Middle East & Africa, Microsoft. Michele Cacciari, managing director, Resources, Accenture. Mazen Shehadeh, director, Microsoft Technology Centre, Microsoft. Oliver Braun, directeur, Resources Industries Middle East, Accenture. Piyush Patel, Directeur General, Supply Chain and Plant Operation, Accenture. (© Microsoft WCA)

(CIO Mag) – Microsoft, le leader américain des logiciels informatiques, vient d’ouvrir un centre d’excellence à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis, en vue d’accompagner les industries pétrolières et gazières du Moyen-Orient et d’Afrique (Middle East & Africa) dans la conduite de leur transformation numérique dans un contexte mondial marqué par une crise des prix du pétrole.

Challenge

Hébergé au siège du Centre de technologie de Microsoft, ce nouveau centre va aider ses clients dans l’industrie du pétrole et du gaz à réduire les coûts de production et optimiser leurs opérations pour plus de rentabilité dans la région et le monde. Dans cette optique, ces clients pourront s’appuyer sur les dernières tendances technologiques telles que l’Internet des objets (IoT – Internet of things), l’analytique avancée, la productivité moderne et le Cloud Computing, à l’aide des technologies Microsoft comme Microsoft Azure et Office 365. Des solutions qui permettront aux décideurs de capturer et analyser les données disparates connectées à des appareils, afin d’améliorer les résultats des entreprises.

Interrogé par CIO Mag, Omar Salah, le directeur de Microsoft MEA pour l’industrie pétrolière et gazière, a fait remarquer que ledit secteur est confronté à de nombreux défis à travers le monde. Par conséquent, les entreprises, pour se transformer, devront élaborer des stratégies numériques adaptées, construites sur des plateformes sécurisées et agiles, soit dans les locaux de l’entreprise, soit dans le Cloud. Et le directeur de Microsoft MEA pour l’industrie pétrolière et gazière d’assurer : « Un dialogue continu avec nos clients et nos partenaires propulse l’innovation et avance l’industrie. C’est ce que va faciliter la construction de ce centre d’excellence.»

Ce centre d’excellence Microsoft rassemble, selon Omar Salah, des principaux acteurs de l’industrie comme Accenture, Aveva, Baker Hughes, Honeywell, OSIsoft, Schneider Electric et Schlumberger. « De cette façon, explique le directeur de Microsoft, les clients peuvent voir les solutions de bout en bout et prendre les décisions plus éclairées sur leur transformation numérique. »

Dubaï, l’épicentre de l’industrie pétrolière

Sur le choix de Dubaï pour recevoir ce nouveau centre, le responsable de Microsoft MEA pour l’industrie pétrolière et gazière déclare : « Cette ville est un centre d’affaires pour le Moyen-Orient et abrite le siège régional ou mondial de la plupart des acteurs majeurs dans la région, ainsi que les partenaires, avec qui nous travaillons. Héberger le premier centre régional dans les Émirats Arabes Unis a plus de sens, compte tenu du fait que l’épicentre de l’industrie pétrolière et gazière est dans le Conseil de Corporation du Golfe. »

La sécurité sera au cœur des conversations qui se dérouleront au nouveau centre d’expertise pour l’industrie pétrolière et gazière. A ce sujet notre interlocuteur déclare : « Chez Microsoft, nous reconnaissons que le monde numérique dans lequel nous vivons exige une nouvelle approche de comment nous protéger, détecter et répondre aux menaces liées à la sécurité. Aucun autre fournisseur de cloud n’offre l’ampleur de choix et des fonctionnalités que Microsoft fait sur les plateformes Cloud. »

anselme.akeko@cio-mag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here