Algérie : la généralisation du e-paiement dès 2018

2
2214

Le paiement par téléphone mobile sera lancé à partir de 2018, selon une annonce à la presse de Mouatassim Boudiaf (photo),  le ministre délégué chargé de l’Economie Numérique et de la Modernisation des Systèmes financiers.

(CIO Mag) – La généralisation du e-paiement et la possibilité d’élargir l’utilisation de la carte interpostale (CIP). Le ministre délégué a fait savoir qu’un groupe de travail a été installé pour étudier la faisabilité de l’utilisation du téléphone mobile comme moyen de paiement à partir de 2018. Dés 2018, le citoyen pourra se servir du téléphone mobile comme support de paiement à travers les technologies de troisième et de quatrième génération, a-t-il déclaré.

Un service téléphonique opérationnel 24h/24

Le ePaiement (CIB), pour les grands facturiers (factures de consommation d’eau et d’énergie), téléphone mobile et fixe, assurances, transport aérien ainsi que certaines administrations (Impôts, Trésor et Douanes) a été lancé début octobre 2016. Selon le ministre délégué, « le paiement par téléphone mobile nous dicte d’abord de hisser le nombre d’utilisateurs du système du e-paiement pour pouvoir engager de nouveaux investissements, le citoyen aura tout avantage à posséder une CIB unique comme il est d’usage dans les pays avancés », a-t-il expliqué. « Le groupement d’intérêt économique de la monétique créé en 2014 vise à développer tous les systèmes de paiement », a-t-il ajouté rappelant qu’ « Algérie Poste, qui a lancé une plateforme de e-paiement a adhéré en 2016, à ce groupement. Il est important pour les banques et Algérie Poste de s’engager dans le service interbancaire », a-t-il assuré. M. Boudiaf a souligné en outre la nécessité de mieux sécuriser les deux plateformes. Un service téléphonique opérationnel 24h/24 et une plateforme à même de faciliter le contact entre le citoyen et les banques constituent des atouts pour le succès de cette démarche.

Youcef MAALLEMI, Alger

2 COMMENTAIRES

  1. Avec une connexion internet bancale ce n’est pas évident.
    Je l’ai appris a mes dépends en voulant régler mes achats par CIB dans une grande surface …

    • Les TPE sur les magasing dircts passent pas des lignes analogiques et non internet (pour une meilleure sécurité). Avec le mobile, ce dernier pourra passer par le GSM.

      Le gros soucis actuel, c’est qu’il n’y a aucune information relatvie aux recours en cas de piratage, si on se fait débiter un montant pour une transaction que nous n’avons pas faite (piratage), quel notre recours, serons nous remboursés, y’a-t-il des assurances en place, quels seront les délais, etc… Tout cela doit etre clairement définit pour que les gens fassent confiance au système et y voient un interet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here