Après le retrait de sa licence, Comium : « Cette décision présente des insuffisantes techniques et légales »

 

(CIO Mag) – Selon la direction générale de Comium (KoZ’), la décision de l’ARTCI « présente d’importantes insuffisances techniques et légales ». Dans un communiqué publié vendredi 1er avril sur sa page Facebook, suite au retrait de sa licence d’exploitation, concomitamment à celles de trois autres opérateurs de téléphonie, le libanais Comium n’a pas seulement marqué son étonnement, sa surprise et son regret après cette annonce. La direction générale de Comium tenait également à rappeler qu’elle est « détentrice d’une licence valable jusqu’en 2026 ».

 

ComiumAjouté à cela le fait que l’entreprise soit placée en redressement judiciaire, et s’être acquittée de la somme de 15 milliards FCFA pour régler une partie de sa dette vis-à-vis de l’Etat de Côte d’Ivoire, elle estime que l’ARTCI, le gardien de la qualité des services de télécommunications, « aurait dû se référer à la justice et le syndic », avant de prendre une telle décision.

« Ce qui n’a pas été fait », comme il est écrit dans le communiqué. Malgré cela, Comium « tient à rassurer ses clients et fournisseurs qu’elle est en négociation avec les autorités afin d’obtenir cette licence qu’elle est convaincue de mériter au vu de sa quatrième place sur le classement des opérateurs ivoiriens ».

 

Anselme Akéko – Abidjan

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here