Bénin : un cabinet dénonce la dégradation des services GSM

 

(CIO Mag) – Pour le compte de l’Autorité de régulation des communications électronique et la Poste (ARCEP) du Bénin, le cabinet SFM a réalisé une enquête qui révèle de nombreux dysfonctionnements sur la qualité des services offerts par les opérateurs GSM (Global system for mobile communication).

Un audit accablant. Coupures d’appels intempestifs et retard dans la délivrance des SMS ont été enregistrés par l’équipe d’enquêteurs de SFM, en particulier chez trois opérateurs sur les cinq qui trustent le marché béninois de la téléphonie mobile. La couverture partielle du territoire national par les entreprises concernées ajoute encore du souffle sur les résultats accablants de cette étude couvrant la période 2014-2015.

Engagement. Présentés vendredi 12 février aux acteurs de l’écosystème de la téléphonie mobile, les résultats de cet audit commandité par l’ARCEP n’ont pas été contestés par les opérateurs incriminés, bien au contraire. Ces derniers se sont engagés à améliorer la qualité de leurs services GSM dans les plus brefs délais.

 

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here