Blocage de Skype, Viber… au Maroc : un abonné dépose une requête au Tribunal contre le PCA de l’ANRT

0
1105

 

(CIO Mag) – Le Tribunal administratif de Rabat a reçu une requête contre l’Agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT) pour faire annuler la décision de blocage des appels sur Skype, Whatsapp et Viber.

Cette requête, apprend-on, a été rédigée contre le président du conseil d’administration de l’ANRT, Abdelilah Benkirane. Elle fait suite aux boycotts et « dislikes » des produits des différents opérateurs télécoms. Maroc Télécom, Inwi et Méditel n’avaient pas désapprouvé cette mesure, en tout cas pas de manière officielle.

Skype, Whatsapp et Viber sont des applications mobiles multiformes qui permettent de passer des appels téléphoniques gratuits sur PC, smartphone et Mac, en utilisant la technique de voix sur IP (VoIP). Elles ont été bloquées au Maroc, dans un premier temps sur les réseaux de communications mobiles et ensuite sur le réseau Wi-Fi (ADSL). Raison avancée : les entreprises propriétaires de ces logiciels exploitent le réseau de communications mobile sans détenir de licences comme les opérateurs télécoms agréés.

 

La Rédaction