Cameroun : Blue, la marque ombrelle de Camtel, enfin lancée

Blue, la marque de réseau mobile de Camtel plusieurs fois annoncée et reportée a été officiellement présentée récemment au Cameroun par Judith Yah Sunday , la patronne de l’opérateur national.

« Un moment de joie mais aussi une victoire après le long travail abattu », a souligné Judith Yah Sunday, la directrice générale de Camtel le 20 août dernier sur Twitter. C’était au lendemain du lancement de Blue.

Le groupe qu’elle dirige, entend à travers sa nouvelle « marque ombrelle », commercialiser tous les produits de Camtel, que ce soit dans le domaine mobile, fixe ou dans le transport.

Il s’agit également selon l’opérateur, d’ « une start-up de technologie qui grandira chaque jour » avec les populations dans toutes les régions du pays.

Il la décrit comme « sans fil, sans installation, haut-débit, illimité en téléchargement, recharge simple et rapide » pour les smartphones et les maisons.

« Blue, c’est une marque qui va être digitale, parce qu’elle est relative à Internet, Smart, parce que le contenu va être Multimedia et simple parce que c’est facile d’accès et facile à l’utilisation… Le nom Blue reflète les valeurs d’une entreprise camerounaise, fière de ses racines, de ses réalisations, de son histoire, qui est désormais plongée dans la compétition mondiale, » a vanté Yah Sunday.

Elle y voit une révolution dans la manière dont Camtel veut être et veut servir ses clients. Ce, en les remettant au centre de ses préoccupations et en leur faisant profiter de sa nouvelle manière de servir les clients selon la dirigeante.

Plusieurs difficultés ont marqué les précédents lancements échoués. A la base, cette marque que les promoteurs attribuaient exclusivement aux téléphones mobiles compatibles avec la 3G et la 4G et ne devant en aucun cas être utilisées sur les modems et autres clés internet y compris ceux de Camtel, aujourd’hui sert de transport de services de l’opérateur historique.

Certains observateurs dans la confusion se demandent si c’est ce qu’il manquait au lancement effectif de Blue.

Mais techniquement, Minette Libom Li Likeng, la ministre des postes et de télécommunications qui avait stoppé ce lancement, avait relevé de multiples irrégularités ainsi que des insuffisances ne permettent pas à Camtel d’assurer une entrée réussie de l’opérateur historique dans le segment de la téléphonie mobile.

Lire : Cameroun : vers le lancement effectif de « Blue », le réseau mobile de Camtel

Tandis que Yah Sunday avait estimé avoir réalisé toutes les actions relatives à la viabilité des démarches entreprises pour le lancement de la marque. Elle avait accusé une campagne médiatique et des « informations à caractère malveillant » contre l’opérateur.

Aurore Bonny

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE