Cameroun : la menace Boko Haram oblige les autorités à lancer une nouvelle identification des abonnés mobiles

0
1302
Après, le Burkina, le Sénégal, la Côte d'Ivoire, le Togo, la Guinée, la Sierra Leone et le Sénégal, le Bénin signe son adhésion au Free roaming en Afrique de l'Ouest.

(Cio Mag) – Face aux menaces de sécurité faisant craindre des attaques terroristes du mouvement Boko Haram sur le territoire national, les autorités camerounaises ont lancé, il y a maintenant une semaine, une nouvelle opération d’identification des abonnés de la téléphonie mobile.

En vertu de cette disposition préventive, les clients de Camtel, Orange, Nextell et MTN sont invités à se rendre dans une agence, munis de leur carte nationale d’identité et de la photocopie de ladite pièce afin de se faire identifier.

L’opération d’identification, a-t-on appris, s’étend jusqu’au mercredi 19 août prochain, sans possibilité de prorogation de délai. Au-delà donc de cette date butoir, ceux des abonnés qui ne se seront pas fait identifier verront leurs cartes SIM suspendus.

 

A. Akéko

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here