Cameroun : le gouvernement réagit à l’annonce controversée de la 4G, en attendant les clarifications du régulateur télécom

0
1089
Minette Libom Li Likeng, ministre des Postes et Télécommunications du Cameroun

 

(CIO Mag) – En attendant les clarifications de l’Agence de régulation des télécommunications (ART) sur l’annonce controversée de la 4G par Orange et MTN au Cameroun, le gouvernement juge inadmissible le lancement de cette technologie de téléphonie mobile alors même que la qualité attendue des services de la 3G laisse encore à désirer.

Par l’entreprise du ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Likeng, en visite mardi à l’ART, la voix du gouvernement s’est fait entendre, tout en invitant le régulateur télécom à éclairer les consommateurs sur le flou qui entoure le lancement de la 4G, notamment par les filiales camerounaises de ces deux groupes.

Moins de 24 heures après l’annonce de la 4G, l’ART avait déjà précisé que les opérateurs concernés étaient « techniquement », au niveau du perfectionnement de la 3G et que les abonnés ne doivent pas s’attendre à avoir la 4G maintenantdans leurs smartphones.

Depuis le 16 décembre dernier, Orange et MTN se sont engagés dans une guerre de publicité jugée « mensongère » par nombre d’usagers de la téléphonie mobile. Y compris la Ligue camerounaise des consommateurs (LCC) qui a appelé à boycotter ces opérateurs.

 

A. A

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here