Cameroun : le métier de « chirurgien » ou dépanneurs de téléphones portables ne manque pas de réseau

0
1664
Un dépanneur de téléphone portable au Cameroun.

(CIO Mag) – Au Cameroun, il y a un peu de tout pour occuper les sans emplois. Les jeunes ont trouvé un filon où ils excellent. Dans toutes les villes du Cameroun aujourd’hui, on trouve des « chirurgiens » de fortune encore appelés dépanneurs de téléphones portables. Tous les quartiers de Douala ont des dépanneurs de portable. Mais, ils sont plus visibles et plus connus au quartier Akwa au lieu dit « rue Dubaï » non loin de la maison MTN.

A voir ces jeunes du camp Yabassi, ceux de l’avenue Kennedy ou ailleurs, il y a de quoi dire que le Cameroun a une main d’œuvre électronique importante. Ces jeunes sont très habiles à dépanner les téléphones portables de toutes marques : Tecno, Eitel, Samsung, les Iphones derniers cris… et même les téléphones venus des États-Unis ou ailleurs où il faut débloquer ou décoder afin d’avoir les réseaux des opérateurs camerounais : MTN, ORANGE et NEXTTEL.

Avec cette nouvelle génération de dépanneurs, fini l’époque où le dépannage des téléphones portables était une affaire de « privilégiés ». les chiffres des abonnés de la téléphonie mobile au Cameroun s’accroit au jour le jour chez les trois opérateurs. Donc un grand marché pour les réparateurs, dans un contexte où le pouvoir d’achat ne permet pas de s’offrir un téléphone à la moindre petite panne. Et même si c’était le cas, il y a toujours des fichiers à récupérer dans la mémoire du téléphone.

Dans l’ensemble, les jeunes gens qui s’engagent dans cette activité ont une formation de base en électricité, en électronique, en maintenance informatique ou en télécommunications. Les formations supplémentaires nécessaires se font auprès des plus anciens dans le métier. Les dépanneurs évoluent par groupe de trois au moins et autour d’eux se développe un marché de vente des accessoires.

Les problèmes soulevés par les clients sont :  la perte de réseau, la membrane, le téléphone est tombé dans l’eau, l’écran, le volume, le son, la mémoire, la reprogrammation, l’afficheur, le micro… la liste n’est pas exhaustive et elle permet de faire des affaires, même si elles sont petites ou moins rentables. Et le coût de dépannage est généralement fixé en fonction de la panne, celui-ci se situe entre 500fcfa pour ouvrir le téléphone, de 15 à 30 voir 40 000fcfa pour dépanner.

Il n’est pas exclu que le client négocie le coût de la chirurgie faite sur son téléphone portable, quelque fois, cela vaut le prix d’un téléphone neuf-mais pour combien de temps ce nouveau téléphone auquel on n’est pas très habitué va résister.

En tout cas, si votre téléphone portable a un soucis de réseaux, il existe bien des dépanneurs de mobile au Cameroun qui ne manquent pas de réseau.

Jean-Claude NOUBISSIE – Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here