Cameroun : un site Internet pour la promotion de la CAN 2016

0
1359

(CIO Mag) – Les villes de Yaoundé dans la région du Centre et Limbe (ville touristique) dans la région du Sud-ouest vont accueillir la Coupe d’Afrique des Nations du football féminin en novembre prochain. Le tirage au sort pour cette compétition africaine va se dérouler le 18 septembre prochain à Yaoundé.

Moins de 80 jours de l’évènement, le pays de Paul Biya va vibrer au rythme du football féminin. Les internautes auront donc besoin  des informations relatives à cette compétition africaine. Notre confrère Jean Lambert Nang, président de la commission communication du comité local d’organisation semble reconnaître : « nous avons peut-être pêché en ne communiquant pas assez là-dessus, mais  le site est disponible et peut être consulté à l’adresse www.can-feminine-cameroun-2016.cm ». Mais la première chose qui frappe le visiteur du site,  c’est le compte à rebours indiquant les jours, heures, les minutes et les secondes restantes avant le début de la compétition.

La deuxième chose ce sont les 08 rubriques : accueil, Cocan, Equipes, Calendrier, Résultats, Classements, etc. Si dans la rubrique « Cocan » on y  retrouve l’hymne, la mascotte et le logos officiel de la CAN  féminine, la rubrique « l’Equipe » quant à elle fournit  quelques informations historiques sur chaque nation qui prend part  à la coupe  qui débute à partir du 19 novembre et s’achève  le 03 décembre 2016, ainsi que leurs différents palmarès.

On y retrouve également une panoplie d’information liée aux activités du comité central d’organisation, une page historique sur la marche de la CAN féminine depuis la première édition en 1998. Dans la même veine, les internautes qui se rendront dans les villes du Sud-ouest (Limbé et Buea) pour assister à certaines rencontres ou pour tout simplement les visiter peuvent consulter les sites d’hébergement présents dans cette partie du pays.

«Dans divers établissements hôteliers visités, à Buea comme à Limbé, le constat est semblable : la compétition est bien avancée côté infrastructures de logement. Ainsi d’Atlantic Beach, où de luxueux appartements  se dressent en bordure de mer, de Seme Beach ou Fini Hôtel, où différents aménagements sont apportés en vue de la compétition de football à venir », peut-on lire sur le site.  Outre la langue (le français ou l’anglais) ne sera pas un problème pour les visiteurs étant donné que les promoteurs du site se sont attelés à mettre toutes les informations tant en français qu’en anglais.

Si certains internautes apprécient le design et l’architecture organisationnel du site,  d’autres déplorent le manque de bannières publicitaires.  Emmanuel Gustave Samnick, un autre confrère, coordonnateur de la rédaction du site a indiqué le 21 août dernier sur les ondes du poste national, que « c’est un site évènementiel. Il fait partie du plan global de communication. Ce que nous faisons ajoute t-il au niveau de la communication, c’est d’alimenter le site au fur et à mesure que nous avons des informations, de sorte que le jour où il faudra la grande annonce publique que ça soit suffisamment fourni ».

En tout cas, Jean Lambert  Nang, Emmanuel Gustave  Samnick et les autres de la commission communication n’ont plus de sommeil tranquille. Ils veillent et entrent en contact avec les responsables média des pays qualifiés pour avoir des informations au jour le jour sur les équipes devant prendre part à cette compétition. Ces informations fournies par le staff communication des équipes qualifiées seront mises sur le site de façon permanente pour permettre aux journalistes et autres internautes d’avoir des éléments vrais sur les actrices, les pays et même les officiels des rencontres.

Le moins que l’on puisse dire est qu’à moins de 80 jours-j,  la commission communication de la CAN féminine 2016 au Cameroun met tout en œuvre pour satisfaire les visiteurs du site www.can-feminine-cameroun-2016.cm.

Jean-Claude Noubissié – Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here