Comium Côte d’Ivoire : le Tribunal lance une procédure de liquidation des biens de la société

Un avis de liquididation des biens de la société Comium/koz a été émis par le Tribunal de Commerce d'Abidjan.

(CIO Mag) – Un avis de liquidation des biens de la société de téléphonie mobile Comium/Koz a été publié depuis le 13 juillet 2016 par le Tribunal de Commerce d’Abidjan après avoir constaté que l’opérateur « n’est pas dans la possibilité de proposer un concordat de redressement sérieux ».

Signé du greffier en chef, l’avis de liquidation dit que Mme Appa Brigitte N’Guessan épouse Lepry, juge au Tribunal de Commerce d’Abidjan et messieurs N’Tchobo Robert et Koné Drissa, experts comptables agréés, respectivement désignés en qualité de juge commissaire et en qualité de syndics pour le redressement judiciaire de Comium/Koz demeurent les organes chargés de procéder aux opérations de cette liquidation des biens.

« Les titulaires d’un droit de revendication doivent également produire en précisant s’ils entendent exercer leur droit de revendication », peut-on également lire dans le document.

Cet avis, faut-il le souligner, intervient trois mois après le retrait de la licence de téléphonie mobile de la société Comium/Koz, (en même temps que celles de GreenN, Café mobile et Warid Telecom), et les démarches des quelque 300 employés auprès des pouvoirs publics pour réclamer la préservation de leurs droits.

Saisi par les employés qui avaient déposé une assignation à comparaître contre leurs ex-dirigeants, le Parquet d’Abidjan-Plateau s’est dit incompétent pour juger de cette affaire avant de rediriger les plaignants et leurs avocats vers le Tribunal de Commerce d’Abidjan.

Anselme Akéko – Abidjan

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE