Nigeria : l’avocat de la NCC exhorte la Justice à rejeter la requête de MTN

1
1229

 

(CIO Mag) – Tope Alabi, avocat de la Commission nigériane des communications (NCC) dans l’affaire qui oppose celle-ci à MTN Nigeria, a exhorté lundi la Haute Cour de Justice de Lagos à rejeter la requête de l’opérateur télécom qui conteste et demande l’annulation de l’amende record qui lui a été infligée pour avoir omis de déconnecter les abonnés non enregistrés, rapporte le site nigérian d’information Naija247news.

Il a déclaré que la fixation de l’amende initiale de 5,2 milliards $ réduite de 25 % à 3,9 milliards $ s’est faite dans les règles de l’art, ajoutant que la filiale nigériane du géant sud-africain n’a aucun motif raisonnable pour ester en justice contre le régulateur nigérian des télécoms.
Pour Me Tope Alabi, la contestation de la décision de la NCC devant les tribunaux est un abus de procédure qui ne doit pas être toléré.

L’avocat a donc invité le tribunal à accéder à sa demande afin qu’il puisse prouver que l’opérateur MTN n’a aucun motif d’action contre la NCC. Il a aussi fait observer que l’attitude de MTN pourrait encourager une culture d’impunité au Nigeria.

MTN Nigeria qui pesait 5,07 milliards d’euros (69,21 milliards de rands) à la fin du premier semestre de l’année 2015 n’a pas payé l’amende réclamée par la NCC à la date limite du 31 décembre dernier.

Pour bien défendre ses droits, l’opérateur s’est entouré de sept avocats dirigés par maître Wole Olanipekun.

Autant dire que la bataille juridique ne fait que commencer.

 

Anselme AKEKO

 

Lire aussi

MTN Nigeria n’a pas réglé l’amende de 3,9 milliards $ le 31 décembre

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here