Conflit sur le prix de la licence 4G au Sénégal : Macky Sall s’en mêle et exige des sanctions contre les opérateurs réfractaires

 

(CIO Mag) – En conflit avec Sonatel, Expresso et Tigo sur le prix de réserve de la licence 4G au Sénégal – 30 milliards FCfa valable pour un an – l’Autorité de régulation des télécommunications et de la poste (ARTP) a reçu un soutien de poids. Celui du Président Macky Sall.

Selon Dakar Actu, le Chef de l’Etat s’est offusqué du comportement des opérateurs. Ces derniers ont décidé d’un commun accord de ne pas soumissionner à l’appel d’offres pour l’attribution de la licence 4G. Au motif que le prix de réserve serait exorbitant. Sonatel, filiale sénégalaise du Groupe Orange a évalué ce prix de réserve à 14,5 milliards FCfa.

Face à cette attitude que le régulateur télécom et les associations des consommateurs jugent infondée, le Président Macky est monté au créneau. Il appelle à des sanctions contre Sonatel, Expresso et Tigo.

 

A. S

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here