Congo Brazza : Airtel perd plus de 300 000 abonnés en douze mois

0
1318

 

(CIO Mag) – Airtel Congo se porte mal. La filiale de l’opérateur télécoms indien Bharti a perdu 369 000 abonnés entre 2014 et 2015. Selon le rapport du 4ème trimestre 2015 de l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (ARPCE) de la République du Congo, Airtel est passé de 2 220 000 à 1 851 000 clients. Ce qui constitue une baisse de 16,6 % au niveau de son parc d’abonnés.

Contrairement à Airtel, MTN a encore augmenté son portefeuille clients, traduisant son leadership sur le marché congolais de la téléphonie mobile. En effet, sur la même période, la filiale du géant sud-africain des télécoms a conquis 238 000 nouveaux abonnés. Ce qui correspond à une hausse de 11,8% de son parc d’abonnés.

Outre MTN et Airtel, le secteur de la téléphonie mobile est également animé par Warid (dont les chiffres de 2014 et 2015 n’ont pu être communiqués) et Azur, qui occupe la dernière place au classement, avec un solde déficitaire de 50 000 abonnés, perdus en un an. Et dire que cette entreprise avait réussi à gagner 203 000 clients entre 2011 et 2014. Une succes story en passe d’être vite oubliée.

Au total, les trois opérateurs actifs au Congo Brazzaville, MTN, Airtel et Azur, disposent de 4,4 millions d’abonnés sur une population estimée à environ 4,6 millions d’habitants au 31 décembre 2015. Selon le régulateur télécoms, le taux de pénétration de la téléphonie mobile dans ce pays s’élève donc à 95,7%.  

 

Anselme Akéko

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here