Côte d’Ivoire/Obtention de la 4è licence : un homme d’affaires ivoirien se signale

 

(CIO Mag) – Le feuilleton sur le retrait des licences à quatre opérateurs de téléphonie mobile (Comium-KoZ’, GreenN (Oricel), Waride Telecom et Niamoutié K. Télécom – Café mobile-), n’est pas encore terminé qu’un acteur de l’économie numérique annonce son intention d’acquérir la 4ème licence que l’Etat de Côte d’Ivoire va attribuer dans le cadre de sa politique de consolidation dudit marché. Il s’agit d’Eugène Marie Diomandé, bien connu du milieu pour avoir été l’ex-président du conseil d’administration du défunt Comium.

Pour clarifier ses intentions et celles de ses partenaires qu’il n’a pas voulu nommer, l’actionnaire minoritaire de Comium s’est confié à un journaliste du site koaci.com à qui, il a révélé qu’un dossier encore au stade d’élaboration sera présenté dans les tout-prochains jours aux autorités ivoiriennes, avec l’espoir d’obtenir une réponse à la fin de ce mois.

De quoi alimenter les hypothèses sur l’opérateur qui se verra attribuer la 4ème licence globale, également dans le viseur de l’opérateur GreenN. L’entreprise, désormais dans le groupe de la Société de Poste, de télécommunications et des technologies de l’information et de la communication de Libye (LPTIC), a volontairement décidé de ne pas renouveler sa licence arrivée à échéance courant mars 2016, et se lancer dans la bataille pour l’acquisition de ce parchemin. Lequel limitera à quatre le nombre d’opérateurs télécoms en Côte d’Ivoire comme en ont décidé les autorités.

Quant aux trois autres entreprises en activités, Orange Côte d’Ivoire, MTN Côte d’Ivoire et Moov Côte d’Ivoire, ils ont versé respectivement un acompte 50 milliards, 75 milliards et 50 milliards de FCfa, sur les 100 milliards demandés par le gouvernement pour le renouvellement de leurs licences.

 

Anselme Akéko – Abidjan   

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here