Gabon : des déflatés de l’ex OPT réclament le paiement des droits non soldés

0
1377

(Cio Mag) – Congédiés au début des années 2000 après la scission de l’ex Office des Postes et Télécommunications (OPT) en deux entreprises, notamment Gabon Télécom et Gabon Poste, 700 anciens employés de la seconde entité ont pris d’assaut, le jeudi 9 juillet dernier, le siège du Comité de privatisation. Pour réclamer le versement intégral de leurs droits restés jusque-là impayés, rapporte le site Gabonactu.com.

Selon cette source, ces ex-employés de Gabon Poste n’ont pas manqué d’exprimer leur mécontentement quant au traitement dont ils sont l’objet. Alors que les agents des autres entreprises privatisées ont déjà encaissé entre 12 et 48 mois de salaires, eux, n’en ont perçu que 6 mois.

Postés devant le bâtiment du Comité de privatisation situé sur la voie menant à l’aéroport de Libreville, les agents licenciés exigeaient le paiement de leurs arriérés qui s’élèvent, selon eux, à 9,9 milliards de francs Cfa. Ce que refuse le Comité de privatisation qui, lui, estime que les droits des ex postiers ont été surévalués.

Retournés tranquillement chez eux, les anciens agents de Gabon Poste ont promis de revenir pour engager, cette fois-ci, un bras de fer avec le Comité de privation, jusqu’à ce qu’ils obtiennent gain de cause. Date annoncée pour cette ultime manifestation : le vendredi 21 août prochain.

A. Akéko

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here