Douala : le Régulateur télécom sur des braises

 

(CIO Mag) – Les consommateurs Camerounais attendaient sa décision sur l’effectivité ou non du déploiement de la 4G par les filiales des groupes Orange et MTN. Dans un rapport qui fait date, la Commission nationale anti-corruption (Conac) l’accuse de laxisme sur ce même dossier.

Plus d’un mois que cela dure. Aujourd’hui, l’Agence de régulation des télécommunications (ART) du Cameroun semble avoir décidé de briser ce mur de silence.

Au cours d’une visite de travail qu’il effectue dans la ville de Douala, Jean Louis Beh Mengué, le directeur général de l’ART, fera connaître la part de vérité de l’Agence.

Démarrée mardi, cette visite se poursuit jusqu’au vendredi 5 février prochain. Quatre jours de rencontre-vérité avec les dirigeants d’Orange Cameroun et MTN Cameroun, et probablement avec les responsables de la Ligue camerounaise des consommateurs (LCC). Toujours au sujet de la 4G. Mais également sur les accusations de corruption.

Autant de dossiers épineux sur lesquels les Camerounais attendent des réponses concrètes et durables.

 

A. A

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here