Evasion fiscale : Google, Apple, Microsoft, IBM, Cisco concernés ?

0
1174

 

(CIO Mag) – Et si le scandale de l’évasion fiscale concernait aussi Apple, Microsoft, IBM, Cisco et Google ? Selon Oxfam America, ces multinationales auraient transféré des centaines de milliards de dollars vers des paradis fiscaux offshore entre 2008 et 2014 et ce, pour éviter une lourde ponction fiscale aux Etats-Unis. Une récente étude de l’ONG révèle que ces entreprises « auraient réalisé près de 4 000 milliards de dollars de bénéfices à l’échelle mondiale entre 2008 et 2014, mais n’auraient payé l’impôt que sur une base moyenne de 26,5 %. Soit près de 9 points de moins que le taux d’imposition sur les sociétés, fixé à 35 % aux États-Unis », rapporte le site silicon.fr.

Le rapport nous apprend aussi que les cinquante plus grandes entreprises américaines s’appuient sur un réseau opaque composé de mille-six-cents filiales installées dans des paradis fiscaux. Lesquels ont servi à transférer mille-quatre-cents milliards de dollars entre 2008 et 2014. Oxfam America relève que c’est Apple qui apparait comme le champion incontesté, toute catégorie en la matière. Et il se pourrait, lit-on encore sur le silicon.fr que des milliers de filiales n’aient été signalées par les multinationales au gendarme boursier américain « du fait d’exigences de déclaration jugé « trop faibles » par l’ONG ».

Ousmane Gueye

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here