Facebook, Twitter, Viber, WhatsApp: réseaux brouillés au Mali

0
1642

 

(CIO Mag) – #MaliOnline. C’est le hashtag du moment que les internautes maliens ont créé pour partager les informations sur l’actualité du pays et en débattre via les réseaux privés virtuels (VPN) après le « blocage » de Facebook et Twitter depuis ce mercredi 17 août.

Selon Jeune Afrique, Viber et WhatsApp sont également perturbés depuis mercredi. Date à laquelle Bamako la capitale a été secouée par des manifestations violentes contre le jugement de l’animateur de radio Youssouf Bathily, bien connu des Bamakois sous le pseudonyme de Ras Bathily, pour ses chroniques acerbes envers les autorités du Mali.

A en croire le magazine panafricain, ni le gouvernement, ni la Direction générale de la sécurité de l’Etat (DGSE) ne veut assumer la responsabilité de ce blocage perçu par l’opposition comme une atteinte à la liberté d’expression.

Anselme AKÉKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here