Fiscalité en Europe : Après Apple, les 28 pourraient demander des comptes à Amazon

(CIO Mag) – A la suite d’Apple, Amazon pourrait bien être inquiétée par la Commission européenne. La société a fait l’objet d’une enquête sur ses pratiques fiscales en octobre 2014. Elle était alors soupçonnée de profiter d’accords fiscaux avec le Royaume du Luxembourg pour payer moins d’impôts grâce à un système d’optimisation fiscale. Seulement, entre temps, comme le souligne le site actualitte.com, l’affaire Amazon est venue occuper la tête des 28. Mais, l’enquête devrait reprendre très vite si on en croit la commissaire à la concurrence, Margrethe Vestager, qui s’est exprimée au journal EurActiv.

Amazon pourrait payer très lourd puisque le géant va aussi être poursuivi pour d’éventuelles pratiques anticoncurrentielles concernant ses contrats de vente de livres numériques. Mais, pour le actualitte.fr, cela n’aboutira pas à grand chose. Le site rappelle le cas de Apple qui n’a toujours pas payé la sanction des 13 milliards prononcée à son encontre en soulignant que la société et le gouvernement irlandais – qui devrait recevoir la somme- ont annoncé leur intention d’interjeter appel dès l’annonce des conclusions de la Commission européenne.

Ousmane Gueye

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here