« Free Roaming » en Afrique de l’Ouest : une rencontre est prévue le 28 novembre à Abidjan

(CIO Mag) – Le « Free Roaming » dans l’espace Cedeao avance lentement, mais sûrement selon les principaux acteurs impliqués dans le projet. Hier mardi à Bangkok, le directeur général de l’autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) du Sénégal a rencontré ses homologues du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire. Il a été convenu sur initiative de ce dernier, des retrouvailles à Abidjan le 28 novembre pour l’harmonisation des positions notamment sur les modalités pratiques du chantier. D’autres pays de la sous-région comme la Sierra Leone, le Togo ou encore le Niger pourraient se joindre à la rencontre. Déjà, en octobre dernier, le régulateur en Chef du Sénégal, Abdou Karim Sall s’était rendu en Guinée pour une visite de travail sur la question. Les deux Etats avaient fait part de leur souhait d’appliquer le « Free Roaming » prochainement. Même constat d’avancement entre le Mali et le pays de Alpha Condé.

Un « Free Roaming » dans l’espace Cedeao, c’est possible d’après Monsieur Sall. Il rappelle que cette politique existe déjà en Afrique de l’Est. C’est le cas, confie-t-il, entre le Rwanda, le Soudan du Sud, le Kenya et l’Ouganda. Il a par ailleurs promis de poursuivre ses tournées dans le sous-région pour rallier les pays ouest-africains encore indécis ou hésitants. Le patron de l’Artp séjourne présentement en Thaïlande, tout comme le directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat, le président du Collège de l’Artp, le directeur des télécommunications pour les besoins de l’ITU Telecom World 2016 qui s’est ouvert à Bangkok lundi dernier pour se poursuivre jusqu’au 17 courant.

Ousmane Gueye

 

2 COMMENTAIRES

  1. […] La piraterie diminue dans le monde, sauf au large du Nigeria. La piraterie diminue dans le monde, sauf au large du Nigeria. Hausse de 5% de la production céréalière en Afrique de l'Ouest. « Free Roaming » en Afrique de l’Ouest : une rencontre est prévue le 28 novembre à Abidjan |…. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here