Google et CAMTEL soutiennent la formation des enseignants de mathématiques au Cameroun

0
1133

 

(CIO Mag) – Les ministères des Enseignements secondaires et de l’Enseignement supérieur, et l’African Institute for Mathematical Sciences (AIMS) ont signé, mercredi à Yaoundé, un protocole d’accord avec Google, Camtel (Cameroon telecommunications), et Master Card, en vue de la mise en œuvre du Programme de formation des enseignants de mathématiques (PFEM) au Cameroun, a constaté African media agency (Ama).

Le déroulement du PFEM au Cameroun, un programme pilote de cinq ans, cible tous les professeurs de mathématiques (environ 50), les trois Écoles supérieures de formation des enseignants (ESFE) et l’École Normale Supérieure d’Enseignement Technique (ENSET) de Kumba.

Au total, ce sont 1 200 élèves-enseignants, 1 920 enseignants de mathématiques en poste, et plus de 1,7 million d’élèves du secondaire qui seront touchés par le PFEM à travers une approche en cascade de « formation des formateurs ».

D’autres activités sont prévues dans la mise en œuvre du PFEM. Elles visent le développement d’un programme mis à jour, basé sur la dimension genre, et la création d’une communauté de pratique fournissant du soutien et des ressources à travers une plateforme de TIC.

Le PFEM englobe bien d’autres activités comme le plaidoyer pour des politiques visant le contrôle de la qualité des enseignements. Y compris, la sensibilisation du public sur le rôle des mathématiques dans le développement harmonieux d’une nation.

Dans le cadre du PFEM, les meilleurs élèves en mathématiques, leurs professeurs et leurs écoles seront distingués par un Programme de Prix.

Toutes choses qui devront contribuer « de manière significative à la création d’un réseau d’excellents étudiants en mathématiques qui accélèreront le développement du Cameroun », explique l’AIMS dans un communiqué.

 

A.S

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here