ICANN : un plan de transition de la gouvernance mondiale de l’internet soumis aux USA

 

(CIO Mag) – Un plan de transition de la gouvernance de l’Internet pour aboutir à une gouvernance ouverte impliquant plusieurs acteurs a été transmis, dimanche, au gouvernement des Etats-Unis par l’Icann, l’Internet corporation for assigned names and numbers, au terme de sa 55ème conférence qui s’est tenue à Marrakech, au Maroc, du 5 au 11 mars 2016. 

Comme expliqué dans un communiqué, ce plan prévoit, au mois de septembre 2016, la fin du contrôle sur l’Internet de la National Telecommunications and Information Administration (NTIA), l’agence sous tutelle du Département de Commerce américain, et le transfert des fonctions l’Internet Assigned Numbers Authority (IANA), en charge de l’adressage IP (exploitée par l’Icann) à un nouveau modèle de gouvernance multipartite. Lequel est présenté par le comité consultatif gouvernemental, l’organe de transition, comme une institution de supervision qui aura pour mission de réguler le pouvoir des communautés.

La grande équation réside cependant dans l’accueil que les Etats-Unis réserveront à ce plan de transition. La question est d’autant plus importante qu’il se profile à l’horizon la présidentielle américaine. Le successeur de Barak Obama pourrait refuser d’abandonner la supervision des Etats-Unis sur la gouvernance globale de l’Internet. Ce qui réduirait à zéro les attentes du comité consultatif gouvernemental. D’où l’importance d’aller vite afin de faire valider le plan et ouvrir la voie à une nouvelle ère de l’Internet sur le plan international.

 

Anselme AKÉKO

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here