Internet haut débit au Burkina Faso: Plus de 300 km de fibre optique pour désenclaver une dizaine de communes

(CIO MAG) – Le Burkina Faso est en plein dans l’ère de la fibre optique. Le ministère du développement de l’économie numérique et des postes vient de lancer les travaux de construction de la liaison à fibre optique Ouagadougou- Paga -Frontière du Ghana-la bretelle Manga- Bagré pôle qui s’étend sur une longueur de 307 kilomètres. L’infrastructure dont la réalisation devra prendre 6 mois suscite beaucoup d’espoirs dans le pays. On sait que le taux de pénétration d’Internet au Burkina Faso est l’un des plus faibles en Afrique. Il n’atteint même pas les 1 %. D’après lefaso.net, le projet va permettre de desservir en haut débit 10 communes en plus de la capitale Ouaga. Il s’agit entre autres de Gogo, Kombissiri, Guiba, Bagré. Les autorités burkina ont tenu à faire savoir que leur ambition en matière de haut débit ne s’arrête pas là. Le chantier dont le coup d’envoi vient d’être donné s’inscrit « dans une vision plus large qui est la mise en place d’une épine dorsale de la couverture entière de notre pays en fibre optique (…) dont la réalisation permettra les besoins en infrastructures de base de télécommunication des 45 provinces du Burkina », a promis le chef du gouvernement, cité par nos confrères du site lefaso.net. Paul Kaba Thiéba que le « backbone national fibre optique » (nom du projet) va s’étaler sur 5443 kilomètres et devrait assurer aux populations une infrastructure de base contribuant au développement des TIC.

Inscrite dans le cadre du projet régional d’infrastructures de communications de l’Afrique de l’Ouest, la liaison à fibre optique Ouagadougou- Paga -Frontière du Ghana-la bretelle Manga- Bagré pôle est évaluée à plus de 8 millions d’euros. Elle entend accroitre la portée géographique des réseaux à large bande, baisser le coût de la bande passante internationale au Burkina et améliorer la qualité de la connectivité régionale et internationale. Autant dire alors que beaucoup de changements sont attendus d’autant plus que pour le moment, le pays ne dispose d’une capacité de connexion à Internet qui tourne autour de 6Gbs.

Ousmane Gueye 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here