L’Arcep-Bénin pour la protection des populations contre les Rayonnements Non Ionisants (RNI)

les échanges entre les ACP et l'ARCEP-BENIN ont permis aux deux parties d’être au même niveau d’informations sur les textes réglementaires qui encadrent l’implantation des équipements des opérateurs télécoms et les actions concrètes menées par l’ARCEP-BENIN pour la protection effective des populations contre les Rayonnements non ionisants (RNI).

(CIO Mag) – Le Secrétariat exécutif de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la Poste du Bénin (ARCEP-BENIN) a partagé avec les Associations de consommateurs partenaires (ACP), les éléments de protection de la population contre les Rayonnements Non Ionisants (RNI). Comme l’explique un document de l’ARCEP-BENIN, cette communication visait à renforcer les capacités des ACP en vue la mise en oeuvre de la deuxième édition des séances de sensibilisation que celles-ci vont mener à travers tout le pays.

RNI : effets avérés ou incertains sur la santé

Les échanges entre les ACP et l'ARCEP-BENIN ont permis aux deux parties d’être au même niveau d’informations sur les textes réglementaires qui encadrent l’implantation des équipements des opérateurs télécoms et les actions concrètes menées par l’ARCEP-BENIN.(Crédit : @ ARCEP-BENIN)
Les échanges entre les ACP et l’ARCEP-BENIN ont permis aux deux parties d’être au même niveau d’informations sur les textes réglementaires qui encadrent l’implantation des équipements des opérateurs télécoms et les actions concrètes menées par l’ARCEP-BENIN.(Crédit : @ ARCEP-BENIN)

Selon des experts, les Rayonnements non ionisants recouvrent tous les rayonnements et champs du spectre électromagnétiques qui ne possèdent pas assez d’énergie photonique pour ioniser la matière. Dans cette ère du « Tout numérique », leurs effets sur la santé, avérés ou incertains, font l’objet de débat et nécessitent par conséquent des mesures de prévention.

Dans cette optique, les échanges entre les ACP et l’ARCEP-BENIN ont permis aux deux parties d’être au même niveau d’informations sur les textes réglementaires qui gouvernent l’implantation des équipements des opérateurs télécoms et les actions concrètes menées par l’ARCEP-BENIN pour la protection effective des populations contre les RNI.

La défense des intérêts des populations

Soulignons que cette communication a eu lieu mardi 5 juillet 2016 au siège de l’ARCEP-BENIN, en prélude à la signature de la charte d’exécution des projets d’intérêt commun entre l’Autorité de régulation et les ACP. « Cette charte définit les droits et devoirs de chacune des parties signataires pour une bonne réalisation des projets au profit  » des usagers des services de communications électroniques. Avec comme objectif principal la vulgarisation des connaissances relatives à la bonne utilisation desdits services.

Selon l’ARCEP-BENIN, la première édition d’exécution des projets d’intérêt commun a été un succès. L’Autorité de régulation qui accompagne les ACP pour la défense des intérêts des populations a donc procédé à la signature de la charte et lancé l’exécution des projets proposés par les ACP au titre de la deuxième édition.

anselmeakeko@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here