Le marché mondial des PC en baisse, celui des smartphones plus performant

Le marché mondial des PC en baisse au profit des Smartphones devenu plus performant selon des consommateurs.

(CIO Mag) – L’évolution technologique change le comportement et les habitudes des consommateurs. Du jour au lendemain avec les innovations sur le marché des consommables électroniques, malgré les prix qui ne sont pas  toujours à la bourse du premier venu, les consommateurs s’adonnent à cœur joie à tout ce qui est nouveau. C’est ainsi  que sur le marché, suite à une étude  du cabinet IDC, l’on constate que les livraisons mondiales d’ordinateurs individuels ont diminué de 3,9% par rapport à la même période (celle du troisième trimestre) à la même période de 2015. Un cabinet d’étude révèle que 68,9% millions d’unités ont été vendues, ce qui représente une baisse évaluée à 5,7% sur un an. Tous les fabricants ne sont pas logés à la même enseigne. Si le premier fabricant mondial, le groupe chinois Lenovo, souffre du ralentissement de son marché domestique et a encore vu ses ventes reculer ce trimestre, d’autres grands acteurs comme les américains HP Inc et Dell sont toutefois revenus à la croissance. De justesse Lenovo a conservé au troisième trimestre sa place de leader avec 20,9% de parts de marché contre 20,4% pour HP selon Gartner, et un écart encore plus faible, de 21,3% contre 21,2% selon IDC. Dell vient en troisième position mondiale, reste trop loin pour les menacer avec seulement 14,7% du marché selon Gartner, et 15,8% selon IDC.

Pour expliquer la nouvelle baisse de ventes mondiales au troisième trimestre, les spécialistes révèlent que : «  l’extension de la durée de vie des ordinateurs causée par un excès d’appareils chez les consommateurs, et une demande faible sur les marchés émergents ». Sur les marchés occidentaux, la majorité des consommateurs possèdent, et utilisent au moins trois sortes d’appareils différents, parmi ceux-ci le PC qui n’a pas une haute priorité. Certains, malgré cela n’entendent pas se séparer de leur PC.

Le marché des PC est plutôt marqué par le départ des entreprises japonaises au profit d’entreprises chinoises. Les médias nippons ont révélé il ya peu que Fujitsu, le groupe japonais qui fabrique encore 4 millions d’ordinateurs par an, était sur le point de céder ses Pc au chinois Lenovo. Ce n’est pas pour la première fois qu’une entreprise nippone est avalée par un géant chinois. Hitachi a éteint ses PC dés 2007. NEC a cédé dés 2011 le contrôle de son activité PC à Lenovo. Sony lui, a vendu en 2014 sa division Vaio au fonds d’investissement Japan Industrial Partners, qui a un moment envisagé de reprendre les activités des autres japonais du secteur.

Ayant subi un effondrement de leurs parts de marché, en pleine phase de baisse de la demande globale pour les PC, les géants japonais de l’électronique cherchent tous à sortir de cette industrie, où ils accumulent de lourdes pertes.

Jean-Claude NOUBISSIE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here