Le Rwanda fait désormais officiellement partie de l’Union Africaine des Télécommunications (UAT)

0
841
Paul Kagamé, président de la République du Rwanda. (© Echodu sud.com)

(CIO Mag) – D’après Jean – Philbert Nsengimana, ministre Rwandais de la jeunesse et des technologies de l’information et de la communication, le pays  de Paul Kagamé a ratifié la semaine dernière le projet de loi portant sur son adhésion au sein de l’institution panafricaine en charge de la gestion de télécommunications.

Cette ratification selon le ministre, permettra au Rwanda de bénéficier de tous les avantages qu’offre l’UAT à ses membres, notamment un cadre approprié pour formuler des politiques et des stratégies efficaces visant l’amélioration de l’accès aux infrastructures et aux services de l’information. Par ailleurs, l’Union défendra également les intérêts du Rwanda en sa qualité de membre dans les conférences mondiales de prise de décisions. Elle assumera la promotion d’initiatives visant l’intégration des marchés régionaux, l’investissement dans les infrastructures du TIC  et le développement des capacités institutionnelles et humaines.

Créée en 1977 en Afrique du Sud, l’Union Africaine des Télécommunications en tant qu’institution spécialisées de l’Organisation de l’Union Africaine, devenu aujourd’hui l’Union Africaine (UA) dans le domaine des télécommunications. Son objectif est de promouvoir l’inclusion des  technologies de l’information et de la communication sur le continent et de favoriser la collaboration entre les États africains en matière de télécommunications. Avec le temps, l’UAT s’est transformée en une institution de partenariat entre les acteurs du secteur public  et  du secteur privé de l’industrie des NTIC.

Il y a également quelques jours le Rwanda a officiellement manqué sa volonté de rejoindre la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC).

Jean-Claude NOUBISSIE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here