Le Sénégal accueille les Security Days les 15 et 16 mars prochain

0
1165

 

(CIO Mag) – Signe des temps à coup sûr, les questions liées à la sécurité sont devenues incontournables. Le Sénégal compte, à l’instar des autres pays de la sous-région et du reste du monde, jouer un rôle de premier plan dans la prévention. Les 15 et 16 mars, Dakar va abriter une rencontre de haut niveau consacrée à la cybersécurité et à la confiance numérique. Près de mille participants sont attendus dans la capitale sénégalaise. Décideurs, chefs d’entreprises, industriels, agences étatiques, utilisateurs finaux vont croiser leurs connaissances et expériences pendant deux jours.

Les Security Days ont pour objectif de réunir, comme l’écrit un communiqué de l’Adie, « l’ensemble de l’écosystème numérique africain et d’accélérer le développement d’un espace de confiance soutenant l’essor du numérique en Afrique, vecteur durable de croissance économique et de développement ». La dizaine de conférences annoncées seront axées sur les grandes problématiques opérationnelles et organisationnelles en matière de mobile banking, d’identité numérique, de sécurité des systèmes d’information ou d’e-administration. Le document l’annonce, mais ce n’est pas une information; la lutte contre les menaces sécuritaires appelle une coopération entre Etats. On l’a toujours dit, le combat se conjuge au pluriel et aucun acteur, fût-il l’Amérique avec sa puissance, ne peut faire face à elle seule. Les Security Days, un rendez-vous qui fait suite à l’IT Forum Sénégal, les 18 et 19 février dernier, dont l’essentiel était consacré sur la cybercriminalité. D’après les experts, les Etats enregistrent près de 500 milliards de dollars de préjudices, des pertes qui devraient aller crescendo pour les années à venir. Cio Mag qui a organisé cette importante rencontre est partenaire des Security Days.

 

Ousmane Gueye, correspondant de CIO Mag à Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here