MainOne célèbre 5 années de transformation digitale en Afrique de l'Ouest

0
1449
Funke Opeke, PDG de MainOne.

(Cio Mag) – MainOne, l’une des importantes sociétés de télécommunications et de services de données de l’Afrique de l’Ouest, a célébré ce mardi 30 juin, à Lagos, « cinq années passées à la pointe de la transformation du paysage Internet de la région », rapporte un communiqué distribué par APO (African Press Organization).

Selon ledit communiqué, MainOne a injecté, au cours des cinq dernières années, plus de 300 millions de dollars (environ 15 milliards de francs Cfa) dans la construction d’infrastructures dans la région. Toutes choses ayant permis à la société d’offrir à ses clients des services de connectivité extrêmement fiables et disponibles mais également d’améliorer la qualité de ses prestations au niveau de ses centres de données. Auxquels s’est ajouté un nouveau centre de niveau III, MDX-I. Le premier en son genre dans la région de Lagos au début de la présente année.

A en croire la PGD de MainOne, Mme Funke Opeke, ces investissements ont tout autant servi à alimenter une croissance organique qu’à conclure des partenariats pour son réseau de fibres terrestre et de points d’accès dans la région.

« Malgré les défis auxquels nous sommes confrontés dans cette région, essentiellement du fait du manque d’infrastructures et du coût élevé de celles-ci, nous sommes très optimistes quant aux perspectives d’avenir qu’offre le marché du haut débit, et nous sommes déterminés à maintenir résolument le cap qui est le nôtre, à savoir la réduction de la fracture numérique entre l’Afrique et le reste du monde », a affirmé Mme Funke Opeke, citée dans le communiqué.

MainOne a démarré ses activités en tant qu’opérateur de câbles sous-marins. Elle a connu une évolution significative qui lui a permis de devenir un fournisseur complet de services de communication inter-entreprises (business-to-business). L’entreprise est présente dans 7 pays d’Afrique de l’ouest où son réseau est exploité aussi bien par les plus grands opérateurs télécoms, des fournisseurs d’accès à Internet (FAI), des structures étatiques que par des établissements d’enseignement.

 

Anselme AKEKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here