Maroc : la décision du Régulateur télécoms qui met les opérateurs dans l’embarras

0
1131

 

(CIO Mag) – Suite à une enquête qui a abouti aux résultats selon lesquels les services fournis par les opérateurs de télécommunications sont à la limite du supportable, l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) a décidé d’assurer dorénavant un suivi permanent de la qualité desdits services.

Grâce à cette étude menée entre octobre et novembre 2015, l’ANRT a découvert que le taux moyen de réussite pour la voix 2G au sein du Royaume chérifien est à la limite du seuil admis dans le cahier des charges des trois opérateurs concessionnaires des services de télécommunications.

Leurs carences mises à nu, Maroc Télécom, Inwi et Méditel sont invités par le Régulateur télécoms à tout mettre en œuvre pour corriger les imperfections constatées çà et là, afin d’améliorer la qualité de leurs services dans les plus brefs délais.

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here