Maroc : une copie du serveur DNS racine L-Root déployée pour améliorer le trafic internet local

0
1368

 

(CIO Mag) – Un trafic internet fluide. Les risques des attaques DDoS et les pannes de connectivité amoindris. Les temps de latence réduits. Ce sont, entre autres, les résultats attendus du déploiement au Maroc d’une copie du serveur racine des  noms de Domaines (DNS) communément appelée serveur DNS racine L-Root.

Le serveur DNS racine L-Root est opérationnel depuis le 5 mars dernier. Son installation procède d’une convention entre l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) et AFRINIC, le régisseur des ressources Internet en Afrique.

La signature de cette convention a eu lieu en marge de la 55ème conférence l’ICANN (Internet corporation for assigned names and numbers) sur la gouvernance de l’Internet, tenue à Marrakech, du 5 au 10 mars. L’ANRT était représentée par son directeur général, Azdine El Mountassir Billah, et AFRINIC par son CEO, Alan Barrett, a-t-on appris.

Au-delà de la sécurité, la stabilité et la résilience du système DNS, comme expliqué dans un communiqué, les bénéfices pour les internautes se traduiront par un accès amélioré. A noter que le serveur racine L-Root déployé au Maroc compte parmi les 13 serveurs DNS racine managés par l’Icann.

 

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here