Mobile money : les Ivoiriens retirent plus d’argent qu’ils n’en transfèrent

0
1089

(CIO Mag) – Au-delà des 17 milliards FCfa de recettes perçues par les entreprises de téléphonies mobile (Orange, MTN et Moov), les statistiques qui viennent d’être publiées par l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI), pour le 1er semestre 2015, révèlent que les quelques 7 millions d’abonnés aux services Mobile money retirent plus d’argent qu’ils n’en transfèrent.

La part des retraits s’élève en effet à 14,451 milliards FCfa, soit 85 % des recettes, contre seulement 1,05 milliard FCfa pour les transferts (6,22 %), et 1,180 milliard FCFa pour les paiements de factures, ce qui correspond à 8,78 % des recettes globales encaissées par les opérateurs de téléphonie mobile au cours des six premiers mois de 2015.

Outre cela, les statistiques du Régulateur télécom montrent un écart profond au niveau des forces en présence. La filiale du Groupe Orange se taille la part belle des retombées financières qui émanent de cette activité, avec 12,328 milliards FCFA perçus sur l’ensemble des services Mobile money, ce qui correspond à peu près aux ¾ du revenu global de l’ensemble des opérateurs de téléphonie mobile.

MTN Côte d’Ivoire et Moov CI se partagent la portion congrue de ce marché florissant avec respectivement 4,163 milliards FCFA (24,94 %) et 199,241 millions FCFA (1,19 %).

Anselme Akéko, Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here