MTN Cameroon s’investit dans le milieu scolaire

Cérémonie de rétrocession d'écoles de la Fondation MTN Cameoon à Gaoura.

(CIO Mag) – Dans tous les secteurs sociaux, la Fondation MTN apporte à sa manière son soutien à la scolarisation des jeunes scolaires camerounais. Généralement, ces jeunes sont issus des milieux défavorisés, des enfants mal voyants etc. le paquet minimum de MTN Cameroon aux élèves et autres structures d’encadrement s’opère par des présents assez significatifs dans plusieurs villes du Cameroun. Dans la ville de Garoua, chef-lieu de la région du nord Cameroun, plus de 300 enfants ont reçu des fournitures scolaires. L’éducation inclusive est une priorité à la fondation MTN. Les enfants sourds et malentendants, les orphelins et autres enfants défavorisés du Cameroun ont bénéficies de ce programme ambitieux de la Fondation MTN en faveur de l’éducation. Par cet acte, MTN se positionne comme un partenaire essentiel de l’État du Cameroun, pour l’accès du plus grand nombre d’enfants à une éducation de qualité. MTN se Project dans les années à venir à faire dans la promotion d’une éducation de base de qualité, par le renforcement des capacités des enseignants et la promotion de l’excellence dans l’enseignement des sciences et des NTIC. Après Garoua dans la région du nord, la fondation MTN va déposer ses valises dans la région de l’extrême nord et, continuera son périple dans les autres huit régions du Cameroun, où au total, elle soutien plus de 2100 enfants défavorisés.

C’est ce qui explique que dans son programme «yello school», la fondation MTN a rétrocédé trois écoles primaires au gouvernement camerounais. Ces écoles sont visibles dans les localités de Bondumaz Bokoko à Buéa, de Kaké 1 à Kumba et Kumbé à Ekondo-Titi. Ce fruit de partenariat entre la Fondation MTN et le ministère de l’éducation de base (Minedub), vise l’amélioration de l’infrastructure scolaire afin de fournir aux élèves et enseignants un cadre d’apprentissage approprié et des infrastructures pédagogiques adéquates. Entre 2006 et 2016, ce programme a permis la construction de 54 salles de classes et 16 points d’eau potables dans 15 écoles primaires publiques à travers le Cameroun. Ces infrastructures contribuent à l’amélioration des conditions d’apprentissage de plus de 3500 élèves dans sept régions du Cameroun : Adamaoua, le Centre, l’Est, l’Extrême-Nord, le Littoral, le Nord et le Sud-Ouest. Trois autres écoles primaires seront construites et équipées par la Fondation MTN en 2017 dans les localités à déterminer par le ministre de l’éducation de base.

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE