Nigeria : ce qu’il faut savoir du partenariat entre Airtel et la Police

0
1169
Dans le cadre de cette alliance Airtel-Intel-Microfinance Bank-Police, chaque agent de police pourra ainsi bénéficier d'un programme d'acquisition d'ordinateur avec accès à une variété de dispositifs. (@ Techcity)

(CIO Mag) – Airtel, entreprise de télécommunications, et Intel, compagnie internationale de technologie, ont conclu récemment un partenariat avec la Police nigériane et Microfinance Bank en vue d’encourager l’alphabétisation numérique des policiers, rapporte techcityng.com.

En vertu de ce partenariat, Intel s’engage à fournir aux forces de police des équipements informatiques à des prix abordables. Microfinance Bank, quant à elle, financera l’acquisition desdits équipements tandis que Airtel apportera la connectivité internet.

Dans le cadre de cette alliance Airtel-Intel-Microfinance Bank-Police, chaque agent de police pourra ainsi bénéficier d’un programme d’acquisition d’ordinateur avec accès à une variété de dispositifs. En outre, une formation aux compétences numériques sera délivrée par African Learning pendant un an pour toutes les personnes intéressées.

Comme l’a expliqué Isaac Akinmoyede, un haut gradé de la police de Lagos, ce partenariat est avantageux en ce sens qu’il permettra aux agents d’améliorer leurs connaissances et pratiques dans le domaine du numérique. Ce qui aura nécessairement un impact positif sur le fonctionnement et l’efficacité de la police pour le bonheur de la population civile.

Ce contrat a été également salué par Bobby Iduoze, Devices Senior Manager Marketing et Partenariats chez Airtel : « Airtel intervient dans ce partenariat avec le désir de doter les bénéficiaires de la connectivité Internet dont ils ont besoin pour travailler plus sur leurs ordinateurs », a-t-il déclaré.

Il est bon de souligner que ce partenariat va enfin profiter aux PME qui sont partie prenante. A ce titre, elles auront droit aux mêmes bénéfices que les policiers.

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here