Nigeria : encore 5 licences d’infrastructures à attribuer pour doper la pénétration du haut débit

0
1068

 

(CIO Mag) – Octroyer plus de licences aux compagnies spécialisées dans les infrastructures de télécommunications (InfraCo) : le plan est tout trouvé pour améliorer la pénétration de l’Internet haut débit au Nigeria. Dans cette optique, la Nigerian Communications Commission (NCC) a déjà accordé deux licences et s’apprête à en attribuer cinq autres.

Selon Le Technology Times, le Prof. Umar Garba Danbatta, vice-président exécutif de la NCC, a fait ces révélations à l’hôtel Eko de Lagos lors du « Forum and Hackathon Award », organisé par le Fonds de prévision du service universel (USPF), un démembrement de la NCC.  

Prof. Umar Garba Danbatta a indiqué que les deux entreprises bénéficiaires des licences InfraCo sont la société nigériane d’infrastructures IHS, pour couvrir la zone Centre-Nord de l’Etat, et la société de services de câble sous-marin, MainOne Cable Company, pour la zone de Lagos.

Selon lui, les cinq autres licences à accorder couvriront cinq autres zones géopolitiques du Nigeria afin d’encourager la propagation du haut débit. Il s’agit des zones Sud-Ouest, Sud, Sud-Est, Nord-Est et Nord-Ouest.

Une étude réalisée par Access Gap a révélé que la population non desservie en Internet haut débit au Nigeria a été réduite de 36,8 millions (24,5%) en 2013 à 33.700.000 (22,5%) en 2015, pour une population estimée à 150 millions d’habitants.

Fort de ces résultats, le gouvernement fédéral veut se montrer encore plus regardant sur les politiques hostiles au déploiement des infrastructures de télécommunications.

 

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here