Nigeria : la police exhortée à investir davantage dans les technologies de lutte contre la cybercriminalité

1
1511

 

(CIO Mag) – L’Association des experts en cyber sécurité du Nigeria (CSEAN) exhorte la police à investir davantage dans les technologies capables de muscler la lutte contre la cybercriminalité, rapporte le Daily Trust.

Cet appel a été lancé la semaine dernière, à Abuja, par le président de la CSEAN, Remi Afon, lors d’un atelier de formation des policiers sur la cyber sécurité. Formation que ce dernier a jugé nécessaire eu égard à la prolifération des crimes tels que la contrefaçon, l’extorsion et les enlèvements de plus en plus facilités par Internet. De ce fait, ces crimes constituent une grande menace sur les 97 millions d’abonnés Internet enregistrés au Nigeria.

Le président de la CSEAN a souligné que la formation a permis à certains officiers de découvrir des stratégies utilisées par les cybercriminels.

« Les attaques peuvent hypothétiquement être effectuées sur les particuliers, les entreprises, les structures gouvernementales ou détaillants en ligne connectés à Internet. Elles peuvent persister pendant une longue durée au cours de laquelle les connexions proxy et protocoles Internet sont constamment modifiés par l’attaquant », a expliqué M. Afon.

Il a aussi révélé que quelques-unes des techniques de spamming incluent la création de messages courts mais convaincants, avec des liens vers des bons gratuits, des produits gratuits et des offres d’emploi. Cela a conduit des internautes peu méfiants vers des sites malveillants.

Pour le président de la CSEAN, une connaissance appropriée des technologies pourrait permettre à la police du Nigeria de tracer et débusquer les cybercriminels.

 

A. S

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here