Nigeria : MTN a jusqu'à la fin des négociations pour payer son amende de 5,2 millions de dollars

0
1061

 

(CIO Mag) – La nouvelle est tombée lundi matin. Le Groupe MTN a jusqu’à la fin des négociations en cours pour s’acquitter de l’amende de 5,2 millions de dollars infligée par la Commission des communications du Nigeria (NCC).

Conformément à la première prescription de la NCC, la date limite imposée au géant sud-africain des télécommunications pour payer cette « colossale » amende était fixée au 16 novembre.

La NCC reproche à MTN de n’avoir pas déconnecté, dans un délai de sept jours, les cartes Sim non identifiées. Pour le non respect de cette injonction, le régulateur nigerian a condamné l’opérateur télécom à payer 1000 dollars pour chacune des cartes Sim non débranchées. Ce qui fait un total de 5,2 millions de dollars US.

Cette sanction n’a pas été sans conséquences pour MTN. Son titre a été suspendu à la bourse de Johanesbourg, avant d’être autorisé à reprendre son cours. Elle a également provoqué la démission du président directeur général du Groupe MTN, Sifiso Dabengwa.

En obtenant le report de la date fixée pour le paiement de l’amende, son remplaçant, Phuthuma Nhleko, débute son mandat de six mois par un acquis qui permettra à MTN d’affiner ses stratégies pour la suite des négociations.

 

Anselme Akéko

 

Lire aussi

Crise à MTN : le PDG du groupe démissionne après la colossale amende du Nigeria

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here