Onatel Burkina Faso : de nombreux dégâts causés par l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP)

0
1473

(Cio Mag) – De nombreux dégâts ont été causés à l’Office national des télécommunications du Burkina Faso (ONATEL) par l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP) lors de la crise politico-militaire provoquée par le putsch manqué de septembre dernier.
Vitres brisées, équipements endommagés, ordinateur et accessoires emportés. La liste est longue et donne du fil à retordre aux ingénieurs de l’opérateur qui sont à pied d’œuvre depuis des jours pour remettre l’entreprise à flot. Toute chose qui permettra aux abonnés de Ouagadougou, Kaya, Ouahigouya, Tenkodogo, Fada, Koudougou et bien d’autres citées où le réseau était perturbé de pouvoir communiquer normalement.
Selon nos sources, le matériel de l’ONATEL a été endommagé le dimanche 20 septembre par des agents de l’ex-RSP après avoir défoncé des portes.
Evalué à des dizaines de millions de francs Cfa par le directeur général, Sidi Mohamed Naïmi, le bilan de la visite de l’ex-RSP a été exposé au ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Nébila Amadou Yaro, lors de la visite que ce dernier a effectué, jeudi 1er octobre, dans les locaux de l’entreprise en vue de quérir les informations exactes sur l’existant, rapporte Burkina24.
Le ministre en a profité pour assurer les responsables de l’ONATEL du soutien du gouvernement de transition. Pour sa part, le Dg de l’ONATEL, Sidi Mohamed Naïmi, a demandé aux usagers de ne pas être exigeants quant à la qualité du service fourni.

Anselme Akéko

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here