Opération « un étudiant – un ordinateur » en Côte d’Ivoire : l’ANSUT lève les difficultés liées à l’acquisition des équipements

3
1932
Opération
De gauche à droite: Euloge Soro-Kipeya, directeur général de l’ANSUT, Brahima Diabaté, conseiller du ministre de l’Economie numérique et de la Poste, Biaka Zosseli, conseiller technique du MESRS, et Prof. Koné Tiémoman, président du comité de coordination de l’opération « un étudiant - un ordinateur ». (Crédit photo, MESRS)

 

(CIO Mag) – Prof. Bakayoko-Ly Ramata, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESRS) peut pousser un ouf de soulagement. Grâce à l’appui de l’Agence national du service universel des télécommunications/Tic (ANSUT), le projet présidentiel « un étudiant – un ordinateur » va se poursuivre, avec des engagements plus précis.

D’ici la fin de ce mois, les 2510 étudiants ayant soldé leur contribution au titre du projet entreront en possession de leurs équipements. Promesse a été faite récemment au cabinet du MESRS par Euloge Soro-Kipeya, directeur général de l’ANSUT (à gauche sur la photo). C’était au cours d’une réunion d’information qu’il a co-animée avec Brahima Diabaté, conseiller du ministre de l’Economie numérique et de la Poste, Biaka Zosseli, conseiller technique du MESRS, et Prof. Koné Tiémoman, président du comité de coordination de l’opération « un étudiant – un ordinateur », rapporte le service communication du MESRS.

L’investissement du Dg de l’ANSUT pour faire sauter les derniers verrous empêchant le projet de se concrétiser a été particulièrement applaudi par les étudiants. M. Soro-Kipeya a mis cette rencontre à profit pour expliquer que les 7154 étudiants souscripteurs qui n’ont pas encore soldé leur contribution ont deux mois pour le faire.

A en croire les conférenciers, une chance sera accordée en octobre prochain aux étudiants qui n’ont pas souscrit à la première opération. A cette date, le site d’inscription sera rouvert, pour poursuivre l’opération. Ceux des souscripteurs qui souhaitent bénéficier d’une connexion internet à bas prix pourront satisfaire ce désir quand sera mis en œuvre le projet « un citoyen – un ordinateur + une connexion ». Les points de vente agréés par l’ANSUT leur seront communiqués le moment venu, a assuré M. Soro-Kipeya.

Pour sa part, Prof. Koné Tiémoman a expliqué que les atermoiements du projet « un étudiant – ordinateur » sont nés de la complexité des appels d’offres qui n’ont pas permis de tenir les engagements dans les délais initialement prévus.

Rappelons que l’opération « un étudiant – ordinateur » a été lancée en septembre 2015. Elle vise à doter cent mille (100 000) étudiants en équipements adaptés à leur situation d’apprenant.

 

Anselme Akéko – Abidjan

3 COMMENTAIRES

  1. JE suis un jeune désirant avoir un ordinateur portable afin d’être plus en rapport avec le monde mais mon problème est que je ne suis pas Etudiant et les prix que propose le site ansut sont trop élèves alors j’aimerais savoir si nous ne pouvons pas avoir des ordinateurs a moindre coût comme sa se passe au campus?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here