Orange Côte d’Ivoire annonce sa fusion effective avec Côte d’Ivoire Telecom

Agence centrale Orange -Côte d'Ivoire Telecom de Plateau, quartier des affaires de la ville d'Abidjan. (CIO Mag)

(CIO Mag) – Dans un communiqué de presse publié jeudi 29 décembre, Orange Côte d’Ivoire annonce la fusion effective par voie d’absorption de l’entreprise Côte d’Ivoire Télécom (principal fournisseur de téléphonie fixe), par la société Orange Côte d’Ivoire, leader du marché mobile.

« La nouvelle entité juridique est dénommée Orange Côte d’Ivoire et exploitera les activités Fixe, Mobile, Internet et Mobile Money sous une marque commerciale unique : Orange », peut-on lire dans le document transmis à notre Rédaction. Poursuivant, il précise que le capital social de l’entité fusionnée Orange Côte d’Ivoire est réparti comme suit : 74,45%, Groupe Orange ; 15,03%, Etat de Côte d’Ivoire ; 10,35%, Groupe Sifcom ; 0,17%, petits porteurs. »

Certes, l’intégration opérationnelle de ces deux sociétés s’est déjà concrétisée depuis 2010, les deux entités disposant déjà de la même équipe dirigeante et d’un même réseau commercial et de distribution. Mais ce rapprochement juridique est important pour le Groupe Orange car il témoigne de son engagement vis-à-vis de la Côte d’ivoire. Mieux, il est le résultat concret de la réussite de ses activités dans ce pays ces dernières années.

En effet, Orange Côte d’Ivoire est l’opérateur mobile leader en Côte d’Ivoire avec une part de marché de 46% et plus de 12 millions d’abonnés. Côte d’Ivoire Telecom, société à participation financière publique, est leader de la téléphonie fixe avec 96% de parts de marché. Pas besoin de faire remarquer qu’avec leur fusion naît une entité unifiée plus forte et mieux positionnée pour se développer encore davantage dans les années à venir.

Cité dans le texte, Mamadou Bamba, Directeur général de Orange Côte d’Ivoire, a exprimé sa satisfaction de voir aboutir cette fusion « longtemps souhaitée ». Et M. Bamba d’ajouter : « Orange Côte d’Ivoire, simplifie sa gouvernance pour être plus compétitive face aux enjeux du marché des télécommunications et poursuivra ses investissements pour offrir à nos clients le meilleur réseau, des offres convergentes, simples et adaptées à leurs besoins. »

Anselme AKEKO, Abidjan

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here