Prix Orange de l’Entrepreneur Social : les internautes invités à participer à la sélection des meilleurs projets

(CIO Mag) – La 6eme édition du prix Orange est ouverte. Elle est axé sur le « prix Orange de l’Entrepreneure Social 2016 ». Cette année, ce prix s’enrichit d’un prix spécial contenu culturel. Et les candidatures sont ouvertes du 18 au 21 septembre 2016 sur le site entrepreneurclub.orange.com, le nouveau portail d’orange dédié aux entrepreneurs d’Afrique et du Moyen-Orient.

Dans le cadre du prix, les projets respectifs de quatre Start-up se verront récompensés respectivement de 25 000, 15 000 et 10 000 euros et 5 000 euros pour les lauréats du prix spécial contenu culturel. Par ailleurs, les 10 finalistes du prix et le « coup de cœur Entrepreneur club » bénéficieront d’un accompagnement privilégié par l’ONG Grow Movement pour une durée de 6 mois. Les internautes sont en effet invités à participer à la sélection en choisissant leur projet préféré, sur le nouveau portail d’orange dédié aux entrepreneurs d’Afrique et du Moyen-Orient entrepreneurclub.orange.com

Tout entrepreneur âgé plus  de 21 ans ou toute entité légale de moins de trois ans, sans restriction de nationalité, peut participer gratuitement à ce prix. Les projets présentés doivent prévoir un déploiement du service dans au moins un des 18 pays d’Afrique et du Moyen-Orient, orange fait intervenir les TIC  de manière innovante pour contribuer à améliorer les conditions de vie des populations dans ces pays.

En effet, la présence d’Orange dans la zone confère au groupe un rôle majeur dans l’économie et le développement de l’Afrique et du Moyen-Orient, au travers des nombreuses améliorations dans la vie quotidienne des  populations que peut apporter le Digital. Orange œuvre pour une meilleure connectivité des territoires et pour le lancement de services mobiles à valeur ajoutée. L’opérateur soutient également les entrepreneurs en proposant divers dispositifs d’accompagnement à la fois pour les entrepreneurs souhaitant créer leur propre entreprise et aux Start-up déjà matures.

Dans ce cadre, Orange partage son expérience et son savoir-faire en offrant l’accès à ses plate-forme d’échanges, ses réseaux et en facilitant la création de nouveaux services au travers d’API (Application Programming Interface). Le groupe a créé notamment des mécanismes d’accélération ou d’incubation spécifiques tels que le programme Orange  Fab en Côte d’Ivoire et au Sénégal, ainsi que des supports pour le financement et la gestion.

Par ailleurs, des incubateurs ont été initiés par Orange dans cinq pays d’Afrique ; au Sénégal (CTIC), à l’Île Maurice (EBENE), au Niger (CIPMEN), au Mali (CREATEAM) et en Guinée (SABOUTECH). Ils ont été pensés en gouvernances inclusives, horizontales, alliant le secteur public, privé et la société civile. C’est sur cette co-création que repose l’originalité du modèle qui a pour vocation l’émergence et le développement des TPE/PME et des Start-up. Le dispositif est en cours de déploiement dans d’autres pays du continent africain.

Jean-Claude Noubissié