RDC : Microsoft, Samsung et Apple cités dans une enquête sur le travail des enfants

0
1376

 

(CIO Mag) – Dans un rapport publié mardi, Amnesty International et Afrewatch accusent Microsoft, Samsung et Apple d’utiliser le cobalt extrait par des enfants dans des mines en République Démocratique du Congo (RDC), pour fabriquer des smartphones.

Photos et vidéos à l’appui, l’enquête révèle que ces enfants sont payés entre 1 et 2 dollars la journée. Ils travaillent pour le compte d’un négociant de la firme chinoise Huayou Cobalt.

Acheminé vers la Corée ou la Chine, le cobalt serait acheté par des constructeurs de batteries au lithium-ion. Ces batteries sont ensuite vendues à plusieurs entreprises. Parmi elles figurent Samsung, Microsoft et Apple qui les utilisent dans les smartphones.

Nommément cités par Amnesty International et Afrewatch, ces géants de la technologie disent ne pas pouvoir contrôler l’origine du cobalt, dont 50% de la production mondiale est fournie par de la RDC.

 

A. S

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here