Réseau de fibre optique : l’Etat de Côte d’Ivoire lance un ultimatum à Huawei Technologies

0
1545

 

(CIO Mag) – Fâché ! Le mot n’est pas trop fort pour traduire le sentiment qui habite en ce moment les autorités ivoiriennes sur les travaux d’installation du réseau national haut débit en fibre optique, précisément le Backbone Ouest (Abidjan – San Pedro – Tabou – Man – Odienné – Korhogo), confiés à l’opérateur chinois Huawei Technologies.

A en croire Jeune Afrique, le gouvernement ivoirien a fait un constat pas du tout réjouissant au niveau de l’installation du flanc ouest du réseau, et il n’est pas passé par quatre chemins pour signifier son mécontentement au constructeur chinois Huawei Technologies. Se voulant plus pressant, l’Etat de Côte d’Ivoire, rapporte notre source, a fixé à Huawei le délai de fin juin 2016, pour effectuer les corrections nécessaires.

Le réseau national haut débit en fibre optique qui relie Abidjan à l’Ouest du pays est long de 1000Kms et a pu être réalisé grâce au financement de la China Exim Bank à hauteur de 27,5 milliards de francs CFA.

Début décembre 2015, le Premier ministre Daniel Kablan Dunkan a inauguré 622 Km des 2000Km qui doivent relier Abidjan à Bouna, sur le tronçon Est de la Côte d’Ivoire. Le ministre de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, avait alors indiqué qu’un appel d’offres était en cours de dépouillement pour la construction des derniers 5000 Km du Backbone national.

 

Anselme AKEKO – Abidjan