Samsung : Un million de Smartphones rappelés aux USA pour risque d’explosion

0
1047

(CIO Mag) – C’est une mauvaise publicité pour Samsung même si cela n’arrive pas qu’au géant sud-coréen. Les Etats-Unis ont annoncé hier avoir rappelé un million de Galaxy Note 7 fabriqués par la société. Les téléphones en question achetés avant le 15 septembre présentent des risques d’explosion à en croire la Commission américaine de protection des consommateurs (CPSC).

Cette dernière indique que 92 incidents ont été enregistrés à la date du 15 septembre aux Etats-Unis dont 26 portent sur des explosions ayant causé des blessures. Apparemment, le pays de l’Oncle Sam n’est pas le seul concerné puisqu’il a également été annoncé que des opérations de rappel ont aussi été décidées au Canada et au Mexique. Un revers de plus quand on sait que le 2 septembre déjà, 2 millions 500 mille terminaux Galaxy Note 7 ont été rappelés par le géant pour être échangés.

La société reconnait que le logiciel pose problème. Elle a suspendu les ventes et promis de mettre à jour ce qui était censé être la Roll’s du téléphone Samsung – d’après nos confrères de France Info- pour limiter à 60 % la capacité de recharge des batteries, source du mal. Ce qui devrait permettre d’éviter la surchauffe, donc, l’explosion de la batterie.

Depuis que des utilisateurs du monde entier ont indiqué que leurs Smartphones prenaient soudainement feu, Samsung n’a cessé d’essuyer des critiques. Les nombreux incidents signalés avaient amené plusieurs compagnies aériennes et les autorités de la sécurité aérienne de pays comme les Etats-Unis, l’Australie, le Canada ou encore le Japon à se plaider pour l’interdiction de l’utilisation du Galaxy Note 7 à bord des avions.

Ousmane Gueye

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here