Sénégal: ATOS inaugure ce jeudi un Centre numérique de services à Dakar

1
1763
Le Centre de services numériques ATOS, déja en activité depuis décembre 2014, à Dakar fournit des services informatiques allant du développement à la maintenance applicative en passe à la maintenance.

(CIO Mag) – Atos, le leader international des services numériques inaugure ce matin un nouveau centre dans la capitale sénégalaise. Ce Centre de services numériques, déja en activité depuis décembre 2014, fournit des services informatiques allant du développement à la maintenance applicative en passe à la maintenance.

Les responsables d’Atos S.A veulent en faire désormais « une plateforme d’expertise numérique reconnue et un accélérateur de la transformation digitale du sous-continent, servant aussi bien les grands comptes mondiaux que les entreprises et administrations du Sénégal et de l’Afrique de l’Ouest ».

D’après un communiqué transmis à CIO Mag, plus de deux-cent-cinquante ingénieurs travaillent déja sur le site. Un nombre qui devrait être revu d’ici la fin de l’année puisque le leader international des services numériques ambitionne d’atteindre trois-cents à quatre-cents. Atos confie même vouloir aller au delà de cette barre.

Il se donne comme objectif d’avoir plus de deux-mille ingénieurs dans les prochaines années. Thierry Breton, le président-directeur général de la société veut faire du vingt-et-unième siècle, le siècle de « la donnée et du numérique’ mais aussi le « siècle de l’Afrique, avec la transformation digitale comme vecteur de croissance principale ».
Atos S.A compte apporter sa pierre à la construction d’un Sénégal numérique performant, l’obsession du nouveau régime en place. Et dans cet esprit, la société va signer un partenariat renforcé, en marge de l’inauguration de son Centre de ressources numériques, avec l’Ecole polytechnique de Dakar. L’accord vise à soutenir « le développement de formations d’excellence dans les métiers informatiques de demain ».

Ousmane Gueye – Dakar

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here