Sénégal : la douane accentue la dématérialisation de ses procédures avec de nouvelles applications

0
1199

 

(CIO Mag) – Le FNID (Fichier national d’information et de documentation), le TAME (Traitement et analyse de risques des marchandises par voie électronique), la GRED (Gestion des régimes économiques douaniers) et le Ticket libératoire, qui fédère les paiements (frais d’escorte, prestations informatiques, etc.) autour d’une même plateforme informatique, sont quelques-unes des applications développées par les Douanes sénégalaises en vue de la dématérialisation et l’automatisation de ses procédures et formalités administratives.

Ces solutions informatiques, a-t-on appris, entrent dans le cadre du projet GAINDE 2000 (une réussite mondialement reconnue). Elles ont été présentées au cours de la 2ème journée sur la dématérialisation des procédures douanières qui s’est déroulée mardi sous l’égide du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba.
Satisfait de la réussite qui accompagne l’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans la simplification des procédures et des formalités administratives douanières, M. Amadou Ba n’a pas manqué d’affirmer que l’avenir appartient au numérique.

Difficile de lui donner tort quand on sait que l’informatique a apporté un changement important aux douanes sénégalaises, du point de vue des temps de passage aux frontières et de la réduction substantielle des coûts liés à l’importation et à l’exportation.  

Fort de ce succès, le système GAINDE sera étendu en 2016 à l’ensemble du territoire, a annoncé Pape Ousmane Guèye, directeur général des Douanes sénégalaises.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here