Sénégal : la Télé-Demande d’Autorisation de Construire conquiert de nouveaux territoires

 

(CIO Mag) – L’Agence de l’informatique de l’Etat du Sénégal n’a pas lésiné sur les moyens. L’Adie a réuni pendant trois jours cinquante-deux communes et les dix sous-préfectures de la région de Dakar pour les sensibiliser à l’importance de la Télé-Demande d’autorisation de construire (TéléDAC).

La TéléDAC, rappelons-le, entend opérer une véritable révolution concernant les permis de construire. La procédure dématérialisée a permis la réduction considérable des délais. Ils varient maintenant entre 15 à 28 jours pour les dossiers simples. Les dossiers dits complexes prennent quarante jours là où on pouvait attendre des fois un an. L’atelier initié par l’Adie a porté sur le cadre législatif et réglementaire du permis de construire, le Doing Business et les enjeux de la dématérialisation. La première session a été présidée par le directeur de cabinet du ministre du Renouveau Urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie. Pour Yatma Gueye, « il est plus qu’important que tous les acteurs soient au même niveau d’information pour la pérennisation de ce projet ». Le directeur de cabinet a rappelé que les communes doivent s’adapter à l’acte III de la décentralisation qui a chamboulé l’organisation des collectivités locales.

Le patron de l’Adie est du même avis. Pour Cheikh Bakhoum, le défi principal consiste en « la capacité de l’administration sénégalaise à s’adapter à un environnement nouveau qui implique de nouvelles manières d’être et de faire ». La TéléDAC qui n’était opérationnelle qu’au niveau des trois départements de Dakar (Pikine, Guédiawaye et Rufisque) s’étend désormais aux cinquante-deux communes de la région et prendra également en compte les dix sous-préfectures de cette dernière.

 

Ousmane Gueye – Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here